• Le bonheur.

    Quel est donc ce bonheur, dont on nous parle sans cesse,
    Ce grand baratineur, empli de belles promesses.
    Un vice un peu vicieux, insensé sans honneur,
    Pour simples superstitieux qui croient aux porte-bonheur.

    Mais non en vérité, le bonheur c'est la fête,
    Une joie, une gaieté, une plénitude parfaite.
    Comment y parvenir ? Y a-t-il une recette ?
    Pour enfin détenir cette allégresse complète.

    Égoïste goujat trépignant d'impatience,
    Le bonheur c'est déjà, d'en avoir conscience.
    Car en réalité, il est omniprésent,
    Pas tant dans la durée, mais plus dans le présent.

    Ce ne sont que détails qui juchent le quotidien.
    Comme un jeu de bataille, comme un été indien,
    Ou faire l'épouvantail sur un classique de Gold,
    Ou comme trouver sa taille en pleine période de soldes.

    Le petit déj au lit, comme tout premier repas,
    Se mettre en appétit devant du chocolat.
    Ou bien lorsque le ciel est un peu moins couvert,
    Bonheur circonstanciel quand le feu passe au vert.

    On a du mal souvent à le deviner nôtre.
    Car un bonheur pouvant bien en cacher un autre,
    Pour être bienheureux, voyez tous ces bonheurs,
    Cessez d'en être peureux et dîtes à la bonne heure.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :