• Erratum Et Cætera.

    Je reprends mon curriculum,
    Mon agenda, mon mémento,
    Et je feuillette tout notre album,
    Témoin de ton vil ex-voto.

    Tu étais la nec plus ultra,
    Sans même un seul autre ex-æquo,
    Mais j'ai fait mon mea culpa,
    T'étais surtout un quid pro quo.

    Casus belli de notre tandem,
    Ipso facto je te déteste,
    Je tente de rester carpe diem,
    Car errare humanum est.

    Tu étais mon alter ego,
    Inscrite dans mon almanach,
    Je n'faisais pas le distinguo,
    Donc vade retro satanas.

    Un statu quo, nota bene,
    Serait quasi un peu moins dur,
    Ex nihilo et in fine,
    Car fluctuat nec mergitur.

    Tu étais l'idem de mon âme,
    Maintenant l'œdème d'un forçat,
    Tu étais l'ad hoc d'un quidam,
    Qui croyait au vice versa.

    Récépissé en prorata,
    Post scriptum de ton baratin,
    T'étais mon desiderata,
    Qui m'en a fait perdre mon latin.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :