• Grincements dedans.

    A toi, mon coeur et mon âme sont,
    Je pensais c'la, comme il se doit,
    J'avais bien mordu à l'hameçon,
    Et maintenant, j'm'en mords les doigts.

    Tu n'imagines pas c'que j'endure,
    C'est vrai, j'ai une dent contre toi,
    C'est pour ça, que j'ai la dent dure,
    Que j'suis incisif envers toi.

    Dans ma vie, tu es apparue,
    J'avais une fringale de bonheur,
    Et à pleine dent, moi j'y ai cru.
    Je me disais : à la bonne heure.

    Maintenant, je sais, je saurai,
    Que l'on doit s'armer jusqu'aux dents,
    Car avec toi, je me serais,
    Réellement cassé les dents.

    Je ne pensais pas aux accros,
    Je me nourrissais d'un festin,
    La prochaine fois qu'j'aurai les crocs,
    Je saurai choisir mon destin.

    Le bonheur, c'est que des soucis,
    Vaut mieux ne pas combler cette faim,
    Il finit toujours en dent de scie,
    Et s'achève sur une triste fin.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :