• Célib-à-taire

    L'amour me fait vomir, vive le célibat,
    Excusez moi de rire, lorsque je vous vois,
    Echanger des baisers, vous faire des promesses,
    Et de vos yeux poser, sur l'autre des caresses.

    Mais quand votre coeur sera, gisant, saigant à terre,
    Vous vous direz cela : vive les célibataires!
    Et vous aussi aurez, les mêmes visions que moi,
    En tentant d'ignorer, ces autres qui se noient,

    Dans leur amour hagard, qu'ils exposent en public,
    Ils imposent sans égard, leur bien-être idyllique,
    Ils se prouvent à eux même, en agissant ainsi,
    Que oui, sans doute, ils s'aiment, mais ce n'est que sursis,

    Célibataire, j'encaisse, leur plaisir affectif,
    Ces libertaires m'agressent, de leur bonheur furtif,
    L'amour, ils le verront, est un vrai charlattan,
    Quand ils redeviendront, simples célibattants.

  • Commentaires

    1
    coucou c moi
    Lundi 20 Novembre 2006 à 00:28
    salut
    je n'aime pas complimenter les blogeurs car je n'aime pas ce nouveau concepte exhibitionniste de blog, mais... (car il y a toujours un mais) je dois dire que j'ai trouvé ton poème très beau, très vrai, et très bien écrit. Moi qui aime écrire, des poèmes aussi, là vraiment j'ai bien aimé. Mais ?... est-ce bien de toi dis moi ? Si c'est le cas alors continue tes poème. Bye
    2
    Lundi 20 Novembre 2006 à 00:43
    De célibataire...
    ...à célibataire...c' est assez bien vu, bravo !
    3
    Mardi 21 Novembre 2006 à 13:25
    Tellement touchée...
    ...par ce poème, que je l' ai passé sur mon blog. Vrai débat de société ! Merci de me pardonner cet emprunt. Bises de Solange
    4
    Vendredi 22 Décembre 2006 à 20:41
    je passais par là
    et lu ce si joli poème... Ma lumière, "humble lumière" je voulais apporter et je ne sais ce que cela donnera face à déception et tristesse... Tu décideras... Lorsqu'il y a amour, véritable, il est éternel... et on doit distinguer "amour" qui est un sentiment et "relation" qui est le cadre social que l'on veut lui attribuer. Il se décline en relation "amicale" "fraternelle", "amoureuse" "maternelle"....etc..... Nous, si primitifs et bien englués dans nos conceptions et théories, plutôt que d'aimer vraiment sans attente et dans la connaissance que la relation peut se rompre car chacun a son "chemin" à faire, on projette toutes nos propres difficultés, on se perd dans des considérations qui exposent nos chaines. La question est pour moi "savoir aimer".... Bonne fêtes :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :